Ce dimanche 1er septembre, l’association invitait ses adhérents et sympathisants à une randonnée intitulée “randonnée de la pierre bleue, entre la chapelle de Loc-Ildut et le bourg de Locmélar.

Pourquoi “la pierre bleue”? Plusieurs raisons à cela.

Tout d’abord, la pierre bleue (c’est à dire le schiste) est très présent dans la région et il a été utilisé, entre autre, dans la construction de la chapelle.

Ensuite, elle a donné son nom à un cours d’eau, le Dour ar men glaz qui constitue une partie de la limite entre les communes de Sizun et Locmélar. La randonnée longeait ce cours d’eau.

Une bonne quarantaine de personnes ont participé à cette randonnée sous la conduite de Georges Provost. L’occasion de revoir la chapelle sous un autre angle, celui des matériaux qui ont servi à sa construction.

Une halte était programmée au village de Boscornou en Locmélar où Henri Thérin s’est fait un plaisir de présenter le calvaire érigé en bord de route. Cette étape a aussi permis d’évoquer l’histoire de ce village.

A l’arrivée, à Locmélar, chacun a pu apprécier de se rafraîchir au Mélar dit, le nouveau bistrot – épicerie – lieu de spectacles … nouvellement ouvert près de l’église.