Au village de Loc-Ildut, à quelques kilomètres du bourg, se dresse une chapelle pleine de charme dédiée à saint Ildut, premier saint de Bretagne. Le monument a été édifié au bord de la route reliant Landerneau à Angers et ce village a été longtemps une étape de diligences.

L’édifice religieux a connu une période d’abandon après 1914. C’est l’arrivée de l’abbé Jean-François Broc’h, nouveau curé de Sizun en 1965, qui a redonné vie à la chapelle en relançant un pardon tombé en désuétude maintenant célébré le dernier dimanche de juillet.

Au programme de cette fête

Cette année, l’office religieux sera célébré par l’abbé Sezny Roudaut, formateur diocésain et animé par la chorale landivisienne Mouez bro Landi. Cet office sera précédé et suivi des deux processions d’enseignes religieuses portées par les pèlerins de toutes générations, habillés en costumes régionaux.

La journée dite profane se poursuivra par un déjeuner champêtre préparé par le chef Émile Coursin et ses équipiers. Repas fixé à 12 € par personne et 6 € pour les enfants.

Dans l’après-midi, les enfants des Lapoused ar Menez feront une démonstration de leurs talents en danses puis, de jeunes morbihannais du cercle Yaouankiz er Ster Crac’h enchaîneront des prestations. Des jeux pour les enfants seront organisés : courses en sacs, pêche à la ligne…

La chapelle accueillera, dans un premier temps, Christine Sadaillan et ses filles, pour des prestations musicales. Dans un second temps, l’édifice religieux accueillera aussi une exposition picturale d’artistes locaux intitulée Patrimoine et nature au pays de Sizun.

Enfin, le club local de gouren fera démonstration de lutte bretonne et en fin de journée, le tirage au sort du fameux panier garni.

Dimanche 27 juillet, pardon breton de Loc-Ildut, messe à 10 h 45. Déjeuner champêtre et fête profane dans l’après-midi avec danses, musiques, jeux et exposition.

 

Source: Ouest-France